Select one of sample color theme

  • more
  • Choose Google Font
    Heading Font
    Body Font
    Menu Font
    Footer Font

LES ZONES ÉROGÈNES LES PLUS SENSIBLES CHEZ LA FEMME ?
Evaluer
0 Votes.

Actions

Recommander

Information :

Et les zones érogènes les plus efficaces sont…

Sans surprise, le clitoris et le vagin ! Avec ses multiples terminaisons nerveuses, le clitoris est le centre névralgique du désir chez une majorité de femmes. Comme le vagin, il est la source des orgasmes féminins et doit absolument être pris en considération lors d’une relation sexuelle. Vous pouvez bien sûr le caresser, le lécher, opter pour un cunnilingus complet (prenez alors bien soin de titiller les zones qui l’entourent, de l’intérieur des cuisses à la partie qui s’étend du clitoris au vagin), avant de l’accompagner d’une pénétration du vagin via plusieurs doigts. Le vagin, de son côté, est plus connu auprès des hommes, puisqu’il accueille la pénétration. Il abrite un autre secret bien gardé : le point G. Pour trouver le point G, introduisez votre index dans le vagin de votre partenaire allongée sur le dos, et pliez légèrement le doigt jusqu’à toucher le haut du vagin (par rapport à votre position). Vous devriez tomber sur une zone plus rugueuse que le reste : vous êtes sur la bonne voie ! D’une manière générale, et hors le cas spécifique du point G, la zone érogène vaginale voit un orgasme naître des contractions de la zone lors de la pénétration (par le pénis, mais aussi par un sextoy ou même la main). Pensez à alterner les stimulations de ces zones érogènes dites « primaires », en utilisant vos mains, vos doigts, votre langue et votre bouche, ainsi que votre pénis.

Orgasme féminin

Comment faire jouir une femme…

Ne négligez pas le reste des zones érogènes féminines

Le corps de la femme est parsemé de zones qui, une fois stimulées, déclenchent une variété incroyable de plaisirs. Le haut de la nuque est particulièrement sensible au toucher et aux morsures légères, une caractéristique que l’on retrouve d’ailleurs aussi chez vous, Messieurs. Et que dire des oreilles ? Vous pouvez non seulement lui chuchoter des mots doux (ou des phrases plus osées) au creux de l’oreille, mais aussi souffler, embrasser ou mordre cette partie de son corps. Les seins et les mamelons sont plus ou moins sensibles selon les femmes : vous pouvez les lécher, les embrasser et les mordiller jusqu’à ce que le corps de votre compagne se tende, se cambre ou que ses tétons se durcissent. Ne négligez pas non plus les cuisses, en particulier l’intérieur : proches du vagin et du clitoris, elles déclenchent des sensations intenses chez la femme et lui donnent envie d’aller immédiatement plus loin, qu’il s’agisse de sexe oral ou d’une pénétration. Il en va de même pour le bas du dos qui, léché, déclenche des vagues de frisson. En vous installant derrière votre partenaire, descendez le long de son dos en mordant et léchant différentes zones jusqu’aux fesses. A ce stade, passez une main de l’autre côté de son corps et caressez doucement son clitoris tout en vous approchant de son anus : si c’est quelque chose qui lui plaît, vous voilà sur la route de nombreux plaisirs… eh oui, les zones érogènes les plus sensibles chez la femme vous ouvrent de nouveaux horizons ! Dans tous les cas, ne voyez pas les zones érogènes comme une liste d’endroits à apprendre par cœur pour ne pas se tromper, mais bien comme une carte des plaisirs avec laquelle vous pouvez jouer sans compter !

04.11.2016
 

Commentaires

Trier par : 

Par page:
 
  • Pas encore de commentaire